Un Final Fantasy tous les deux ans, voire tous les ans ?

Publié le par Radus

Square Enix semble décidé à changer son mode de fonctionnement. Les patrons du studio nippon voudraient ainsi se rapprocher du mode de parution des jeux occidentaux, en proposant un Final Fantasy tous les deux ans dans le pire des cas.

 

Ce n’est pas un secret, le jeu vidéo japonais a un peu de mal ces dernières années. Les productions issues de l’Archipel ont en effet beaucoup de mal à trouver leur public, et subissent de plein fouet la concurrence des mastodontes développés par des Occidentaux, jugés plus dynamiques et dans l’air du temps. Certains développeurs n’ont ainsi pas hésité et ont confié leurs séries à des petits Européens ou Américains. C’est notamment le cas de Silent Hill qui, après un détour par la République Tchèque, se refait actuellement la cerise en Espagne. Ce sera également le cas de Resident Evil, dont le sixième opus devant effacer un épisode 5 quelque peu décevant (une belle saleté, oui !) sera a priori développé par des Canadiens. Les créateurs nippons louent en effet l’utilisation par les Occidentaux des capacités des supports actuels. Square Enix, qui a connu quelques temps difficiles et a bien du mal à nous proposer quelque chose de satisfaisant sur consoles HD, fait également partie de ceux-là. Attention, les créateurs de Final Fantasy et Dragon Quest n’ont pas l’intention d’externaliser la production de leurs titres. Mais ils veulent tout de même s’inspirer du modèle occidental. Yoshinori Kitase, l’un des producteurs de la boite, affirme ainsi :

 

« Final Fantasy XIII était le premier épisode sur les consoles actuelles et je pense que nous avons mis trop de temps à le sortir. Quand vous songez aux jeux triple A occidentaux comme Call of Duty, Battlefield ou Assassin's Creed, vous voyez qu'ils travaillent plus rapidement en sortant un épisode tous les deux ans maximum. C'est quelque chose que nous devons faire nous aussi puisque cela semble être la meilleure façon de fidéliser nos fans... »

 

Le petit gars semble donc tenté de nous offrir un Final Fantasy tous les deux ans maximum, afin de coller au modèle Call of Duty, dont les épisodes sortent annuellement avec la même régularité qu’un jeu de foot. Doit-on s’attendre à une foule de titres dérivés et autres suites pourraves des opus principaux ? Il faudrait peut-être rappeler à ce brave garçon que ces jeux proposent une campagne solo de dix à quinze heures (pour un Assassin’s Creed), quand ce n’est pas carrément cinq à six heures (pour les Call of). Certes, le multi est prépondérant sur ces titres, mais un Final Fantasy est plus censé s’appuyer sur une longue quête principale que sur des fonctionnalités online. Quand je vois ça, je me dis que j’ai bien fait de prendre mes distances depuis Final XII…

 

 

Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article