Metal Gear Solid - Rising change de producteur

Publié le par Radus

Toujours prévu pour un vague 2012, Metal Gear Solid – Rising, le spin-off beat them all de la série Metal Gear, vient de changer de producteur.

 

Metal Gear Solid. A moins de vivre sur Pluton ou d’être parti en retraite ermitique pendant presque quinze ans, vous avez forcément entendu parler du bébé d’Hideo Kojima. Sorti en 1998 sur Ps One, Metal Gear Solid (en fait le troisième volet de la série Metal Gear) nous plaçait dans la peau de Solid Snake, un mercenaire dont les faits d’armes sont devenus légendaires. Le brave gars se retrouvait à infiltrer une base en Alaska afin de contrer les plans d’un groupe de terroristes menés par celui qui  était en fait son frère, Liquid Snake. Véritable carton dans le monde entier, Metal Gear Solid était de cette race de titres qui vous poussaient à acheter une console, et qui propulsent leur créateur au panthéon vidéoludique. Ses différentes suites, quelque part entre le jeu d’action, le titre d’infiltration et la réflexion philosophique sur l’absurdité de la guerre, ont fini d’asseoir la renommée de la série, tout en introduisant de nombreux pans au background. Outre les exploits du père de Snake, Big Boss, dépeints dans Metal Gear Solid 3 – Snake Eater (l’un des plus grands jeux de tous les temps), les pérégrinations de Raiden, sorte de fils spirituel de Snake, nous furent contées dans Metal Gear Solid 2. Le personnage, plus que contesté par les fans, nous revenait transformé dans Metal Gear Solid 4, ayant semble-t-il trouvé un stuff offrant un méga-bonus en charisme. Les ténèbres les plus opaques entouraient néanmoins sa transformation. Konami avait donc décidé de nous offrir un jeu expliquant son destin. Mais plutôt que d’emprunter les sentiers de l’infiltration, les développeurs avaient choisi de nous proposer un beat them all frénétique. Après quelques vidéos par-ci par-là il y a plusieurs mois, le silence total s’était installé. On savait juste que le titre était retardé à 2012. Aujourd’hui, on apprend que son producteur, Kenichiro Imaizumi, vient d’être remplacé par Yuji Korekado, qui a travaillé sur tous les opus (à part le premier). Kojima aurait-il décidé de s’impliquer un peu plus dans le projet et de faire de Metal Gear Solid – Rising un épisode plus conventionnel ?

Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article