Des détails sur Doctor Who - The Eternity Clock

Publié le par Radus

Annoncé il y a quelques mois mais toujours assez mystérieux, Doctor Who – The Eternity Clock se dévoile un peu par le biais d’un trailer consacré aux ennemis que devront affronter Le Docteur et River Song. Ce jeu de plates-formes en « néo-2D » sortira en mars.

 

0000338020.jpgDoctor Who et les jeux vidéo ne font pas bon ménage. Seuls les jeux d’aventure distribués gratuitement par la BBC aux joueurs PC s’en tirent honorablement. Les autres adaptations de l’univers florissant du Seigneur du Temps sont plus assimilables à des insultes jetées à la figure du fan. Mais 2012 pourrait bien être l’année du Docteur. Alors que nous autres pauvres Français pouvons découvrir les premiers romans tirés de la série édités dans l’Hexagone (merci Bragelonne), The Eternity Clock pourrait bien venir égayer nos soirées vidéoludiques. Le jeu, jusqu’ici assez mystérieux, se révèle un peu dans un trailer consacré aux ennemis du Docteur. L’occasion de voir que le natif de Gallifrey et son assistante devront affronter des adversaires bien connus, parmi lesquels les Cybermen, les Siluriens, le Silence et les mythiques Daleks (« EXTERMINATE ! »).

 

Mais les révélations de cette vidéo ne se limitent pas à ça : quelques phases apparemment in game sont visibles, et le Docteur se retrouvera impliqué dans un type de jeu inédit pour lui. Exit le jeu d’aventure orienté point’nclick ou le jeu de cartes (Top Trumps : Doctor Who), place à un jeu de plates-formes en « néo-2D », à l’instar de ce que proposaient les adaptations de Tintin ou le très sympathique Outland. On peut peut-être même espérer un mode deux joueurs puisque certaines séquences montrent le Docteur (toujours campé par Matt Smith) effectuant sauts et acrobaties en compagnie de son assistante actuelle, River Song. Enfin, nous apprenons aussi que le titre sera disponible en téléchargement sur PS et PS Vita en mars, alors que la version PC sera disponible un peu plus tard.

 

 

Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article