Condensé de news #2 : Medal of Honor se vend mal et attire des ennuis aux militaires, Silicon Knights va devoir détruire ses jeux Too Human et X-Men Destiny, Matsuno quitte Level-5

Publié le par Radus

Un Medal of Honor bien pourri qui ne se vend pas bien et attire des ennuis à des militaires, Silicon Knights qui doit détruire ses stocks de jeux et Matsuno qui quitte Level-5. Condensé de news n°2, les jeunes !

 

Bloody-Roar-Long.jpgMedal of Hnor en correctionnelle

Cela n’aura échappé à personne, Medal of Honor – Warfighter n’est pas le hit mastodontique attendu. Pas foncièrement intéressant, moche et plus bugué qu’un E.T. des familles, le titre de Danger Close peine, de l’avis d’EA-même, à trouver son public. Le soft ne s’est en effet écoulé qu’à 300 000 exemplaires aux Etats-Unis, ce qui est encore plus faible que les analyses les prévisions les plus pessimistes des analystes financiers, qui n’ont pas eu à se frotter la tête contre les murs pendant des siècles pour en arriver à une telle conclusion. Cela fait tâche quand on sait que le principal concurrent de MoH, Black Ops 2, devrait réaliser ce chiffre en environ trois heures le jour de sa sortie OFFICIELLE (ceux qui se sont battus pour en trouver un avant mardi, je vais reparler de vous plus tard…). Si l’on ajoute à cela les nombreuses copies déjà disponibles sur le marché de l’occasion (allez donc faire un tour dans un Micromania ou un Game, vous comprendrez l’ampleur du phénomène), on a du mal à entrevoir un avenir radieux pour le titre…

 

Il y en a pourtant certains auprès desquels le jeu n’est pas passé inaperçu. Des trolls pro-Battlefield qui, tout aussi ridiculement que leurs cousins pro-Call of, défendent le titre contre vents et marées alors qu’ils sont eux-mêmes en train de saigner des yeux, irrités par toute la poudre jetée dans leurs orifices oculaires ? Mais non, les hauts gradés du SEALs, bien sûr ! Danger Close s’était en effet entouré de spécialistes du fameux groupement américain afin de rendre son titre aussi réaliste que possible (au final, seul le vieil adage « La guerre, c’est moche » est fidèlement reproduit…). L’un d’eux, qui avait participé à la neutralisation de Ben Laden, avait même aidé le studio à reproduire l’une des cachettes du leader terroriste pour un futur DLC. Eh bien tous ces détails révélés ne sont pas du goût du Haut Commandement, qui a suspendu la promotion des sept bleusailles « incriminées » et a divisé leur dernière solde de moitié. Le motif : divulgation de secrets militaires confidentiels et sensibles. Rappelons que cette opération de propagande/publicité/communication à la mord-moi-le-sac (rayez la mention inutile) avait été validée par les mêmes responsables…

 

Silicon Knights va devoir détruire ses jeux

Voilà une histoire comme on en voit assez peu. Il y a quelques temps, Silicon Knights, à qui l’on doit notamment Too Human, X-Men Destiny (pour leurs dernières productions bien nazes), Eternal Darness, Legacy of Kain – Soul Reaver ou Metal Gear Solid – Twin Snakes (ça claque déjà plus), perdait un procès contre Epic Games. Le studio canadien reprochait à Epic Games (Gears of War, tout ça) de ne pas lui avoir fourni tout le support pour tirer parti de l’Unreal Engine (qui est leur création, rappelons-le). Mais la défaite ne voudra pas simplement dire que Silicon Knights doit quoi que ce soit à Epic : la firme va en effet devoir détruire ses stocks de jeux tournant sous Unreal Engine (certainement une histoire de retrait de droit d’exploitation d’une technologie tierce). Une date butoir a même été fixée au 10 décembre pour la destruction des exemplaires présents dans les entrepôts de Silicon Knights, mais aussi le rappel des jeux placés chez des revendeurs pour qu’ils soient eux aussi réduits en bouillie. Ce sont donc les copies de Too Human neuves (du moins sommes-nous en droit de le penser) et les quatre exemplaires et demi d’X-Men Destiny qui vont disparaitre de nos rayons (quoique pour le deuxième, on serait tentés de dire qu’ils ont déjà eu du mal à y être présents). Réjouissez-vous, amis collectionneurs ! Si vous avez l’un de ces deux titres, ils risquent de prendre de la valeur (surtout le deuxième cité, vu sa rareté alors qu’il est en cours d’ « exploitation »).

 

Matsuno quitte Level-5

Le mariage aura été de courte durée entre Yasumi Matsuno (papa de Fianl Fantasy Tactics, Vagrant Story ou Tactics Ogre) et Level-5 (DraQue VIII, Rogue Galaxy, Professeur Layton ou Inazuma Eleven). Le talentueux créateur a en effet quitté la boîte tout juste vingt mois après son arrivée. Point de querelle cependant, Mr Matsuno affirmant sur Twitter (une source fiable, donc) qu’il veut simplement se reposer avant de se lancer dans ses nouveaux projets. On t’attend au tournant, Yasumi.

 

Coup de cœur

La redécouverte, sur une de mes étagères, de Bloody Roar 2. Ce jeu de baston sorti sur PlayStation proposait des bagarres entre hommes et femmes ayant la faculté de se transformer en animaux. J’ai donc pu combattre aux côtés de Yugo le Loup, Long le Tigre ou Alice le Lapin pour la première fois en plus de cinq ou six ans. Et cela fait un bien fou. Si certains veulent s’y essayer, les deux premiers opus sont disponibles sur le PS Store US pour 5,99$ chacun. Dommage que la série n’ait pas passé le cap de la génération PS2/Xbox/Game Cube. Des transformations en HD, ça aurait eu de la tronche.

 

Coup de gueule

Un clin d’œil appuyé à tous les tarés qui tentaient de s’échanger des informations inexistantes sur des disponibilités tout aussi fantomatiques de Call of Duty – Black Ops 2 sur les forums de jeuxvideo.com. Créations de topics et locks s’enchaînaient ainsi alors que des champions tentaient de savoir si tel Micromania/Game/Fnac/Auchan/Carrefour Market/Shopi « lâchait » le titre alors que tous ces mastodontes sont plus ou moins tenus par le contrat les liant à Activision dans le cadre des ventes lundi soir (qui vont permettre à leurs employés de rester jusqu’à 23h à vendre des titres à des fous furieux). Merci, vous m’avez fait rire.

 

 

Publié dans News

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article